Synthèse Technique / Architecturale

Les études de synthèse ont pour objet d’assurer la cohérence spatiale des éléments d’ouvrages de tous les corps d’états, dans le respect des dispositions architecturales, techniques, d’exploitation et de maintenance dans la cadre de projets complexes.

Ces études s’appliquent à tous les éléments de construction, afin d’en préciser les interfaces et de coordonner la mise en œuvre des équipements.

Elles se traduisent par l’établissement de plans de synthèse qui représentent, au niveau du détail d’exécution, l’implantation des éléments d’ouvrage, des équipements et des installations.

  • Réservations : besoins de chaque entreprise en matière de réservations, trémies, scellements, passages, décaissés …
  • Réseaux : passages, gaines, cheminements de câbles … nécessaires aux lots techniques
  • Positions des terminaux : incorporation des bouches de ventilation, luminaires, équipements de toute nature, dans les ouvrages de parachèvement (faux plafonds, dallage, carrelage …)
  • Coupes : passages, gaines, cheminements de câbles nécessaires aux lots techniques.

Son rôle s’arrête à l’élaboration de plan sans intervention d’ordre technique concernant les calculs, les dimensionnements ou modifications sans l’accord du titulaire du lot concerné.

 

 

Mission de la cellule de synthèse

A partir du Planning Directeur Etudes d’Exécution, établi conjointement par le Pilote et le Directeur de synthèse en fonction du Planning Global d’Exécution, les entreprises réaliseront, en fonction d’un découpage de zones prescrit par la cellule de synthèse, l’ensemble des documents de synthèse nécessaires et ce, dans le respect de la charte graphique définie pour le projet (Processus d’élaboration d’un plan).

La cellule de synthèse procédera à la compilation informatique, au format .dwg, des plans de réseaux établis par chaque corps d’état suivant une logique visant à aboutir à une :

  • Synthèse des passages, réservations et décaissé de dalles
  • Synthèse de réseaux et équipements techniques respectant impérativement les hauteurs de faux-plafonds définies sur les plans architecte
  • Synthèse des terminaux hauts (faux-plafond) et des terminaux bas (sols et murs)

Elle vérifiera la compatibilité de l’encombrement, de l’accessibilité, des localisations et des conformations avec la bonne exploitation et le bon entretien des installations et du bâtiment.

 

Nos différents métiers :